Communication & Propagande

Propagande, La manipulation de masse dans le monde contemporain, David Colon, 2019

(No English translation)

« "Fake news", "infox", "post-vérité" : le monde contemporain ne cesse d'être confronté aux enjeux de l'information de masse. On croyait la propagande disparue avec les régimes totalitaires du XXe siècle mais, à l'ère de la révolution numérique et des réseaux sociaux, elle est plus présente et plus efficace que jamais. Chaque jour apporte ainsi son lot de désinformation, de manipulation, de rumeurs et de théories du complot. 

Loin de se résumer à la sphère politique et à la "fabrique du consentement", la propagande imprègne aujourd'hui tous les aspects de notre vie en société, les spécialistes du marketing, du storytelling ou les théoriciens du nudge s'efforçant d'influencer nos choix et comportements. Embrassant plus d'un siècle d'histoire et couvrant un vaste espace géographique, David Colon explique les fondements et les techniques de la persuasion de masse dans le monde contemporain. 

Il montre que la propagande n'a cessé de se perfectionner à mesure que les sciences sociales et les neurosciences permettaient d'améliorer l'efficacité des techniques de persuasion, d'influence ou de manipulation. Cet ouvrage percutant présente les acquis les plus récents de la recherche et permet de mieux cerner les ravages de la désinformation, hier comme aujourd'hui. A travers une synthèse accessible et percutante, David Colon livre une contribution essentielle pour mieux cerner les ravages causés par la désinformation, hier comme aujourd'hui. »

https://www.decitre.fr/livres/propagande-9782410015782.html 


 

The Assault on Reason: Our Information Ecosystem, from the Age of Print to the Age of Trump, Al Gore, 2017

(Pas de traduction en français)

« What has happened to our country and how can we fix it? We are in the midst of a deepening crisis for our democracy. After the strangest election cycle in modern American history it is important that we address the grave threats to our way of life that were glaringly revealed in this campaign. In The Assault on Reason, Nobel Peace Prize winner and former Vice President Al Gore examines how faith in the power of reason—the idea that citizens can govern themselves through rational debate—is in peril. Our democracy depends on a well-informed citizenry and a two-way conversation about ideas, but our public sphere has been degraded by fake news and the politics of fear, partisanship, and blind faith. Now updated to investigate the rise of Trump and post-truth politics, The Assault on Reason is a call to rebuild the vitality of American democracy by restoring the nation’s information ecosystem so that we can start making good decisions again. »

https://www.penguinrandomhouse.com/books/300810/the-assault-on-reason-by-al-gore/9780143113621/


 

L’empire de l’illusion, La mort de la culture et le triomphe du spectacle, Chris Hedges, 2012

(Original American version : Empire of Illusion: The End of Literacy and the Triumph of Spectacle, Chris Hedges)

« La culture de l’illusion est une forme de pensée magique grâce à laquelle des prêts hypothécaires sans valeur se transforment en richesse, la destruction de notre assise manufacturière se transforme en possibilité de croissance, l’aliénation et l’anxiété se transforment en conformisme pétulant, et un État qui mène des guerres illégales et administre des colonies pénitentiaires où l’on pratique ouvertement la torture à l’étranger devient la plus grande démocratie du monde. »

FR : https://www.luxediteur.com/catalogue/lempire-de-lillusion/

EN : https://www.goodreads.com/book/show/6577631-empire-of-illusion


 

Propagande, médias et démocratieNoam Chomsky, Robert W. Mcchesney, 2005

(Original American version : Media control, The Spectacular Achievements of Propaganda)

« La propagande à la société démocratique ce que la matraque est à l’État totalitaire. Dans ce recueil de textes percutants – qui ont fait sa réputation comme analyste des médias – Noam Chomsky explique comment et pourquoi la démocratie libérale ne favorise pas l’existence de médias de masse libres et indépendants et, par extension, la participation des citoyens à la gestion des affaires publiques.

Remontant à la naissance de l’industrie des relations publiques ou analysant la couverture médiatique de l’actuelle « guerre contre la terreur », le célèbre linguiste du MIT démonte encore et toujours les mécanismes de cette « fabrication du consentement » au service du monde des affaires. Pour sa part, Robert W. McChesney nous fait comprendre en quoi les « géants des médias », résultant de la concentration de la propriété des moyens de communication, constituent aujourd’hui une grave menace pour la démocratie. Car, au-delà de la désinformation, l’enjeu soulevé dans ce livre est : dans quel type de société voulons-nous vivre ? Une démocratie véritable ou un totalitarisme déguisé ? »

https://ecosociete.org/livres/propagande-medias-et-democratie

 


Fabriquer un consentement : La gestion politique des médias de masse, Edward Herman et Noam Chomsky, Traduction rétablie en 2019, Ouvrage original de 1988

(Original American version : Manufacturing consent: The political economy of the mass media, Edward Herman and Noam Chomsky, 1988)

« Probablement le livre le plus fondamental sur la critique des médias. En 1988, Manufacturing Consent provoqua une onde de choc. Noam Chomsky devint le plus influent critique de la politique internationale des US et de la désinformation qui l'accompagne. leurs nombreuses guerres et la désinformation qui les accompagne. Moins connu, Edward Herman est en fait à l’origine de ce projet exceptionnel. Tous deux rencontrèrent l’hostilité des médias, y compris français. Qui semblent avoir du mal que le simple citoyen puisse jeter un œil dans les coulisses de l’information. Pourtant, en ces temps de méfiance généralisée et de crise morale, vérifier et débattre nos infos, n’est-ce pas une démarche de salut public ? ».

https://boutique.investigaction.net/fr/livres/84-fabriquer-un-consentement-la-gestion-politique-des-medias-de-masse.html


 

Propaganda, Edward Bernays, 1928

(Original American version : Propaganda, Edward Bernays)

« LE manuel classique de l’industrie des relations publiques selon Noam Chomsky. Véritable petit guide pratique écrit en 1928 par le neveu américain de Sigmund Freud, ce livre expose cyniquement et sans détour les grands principes de la manipulation mentale de masse ou de ce que Bernays appelait la « fabrique du consentement ».

Comment imposer une nouvelle marque de lessive ? Comment faire élire un président ? Dans la logique des « démocraties de marché », ces questions se confondent.

Bernays assume pleinement ce constat : les choix des masses étant déterminants, ceux qui parviendront à les influencer détiendront réellement le pouvoir. La démocratie moderne implique une nouvelle forme de gouvernement, invisible : la propagande. Loin d’en faire la critique, l’auteur se propose d’en perfectionner et d’en systématiser les techniques, à partir des acquis de la psychanalyse.

Un document édifiant où l’on apprend que la propagande politique au XXe siècle n’est pas née dans les régimes totalitaires, mais au cœur même de la démocratie libérale américaine.

Edward Bernays (1891-1995), neveu de Sigmund Freud émigré aux États-Unis, fut l’un des pères fondateurs des « relations publiques ». Conseiller pour de grandes compagnies américaines, Bernays a mis au point les techniques publicitaires modernes. Au début des années 1950, il orchestra des campagnes de déstabilisation politique en Amérique latine, qui accompagnèrent notamment le renversement du gouvernement du Guatemala, main dans la main avec la CIA. »

https://www.editions-zones.fr/livres/propaganda/

 


Psychologie des foules, Gustave Le Bon, 1895

(Translation : English version : The Crowd: A Study of the Popular Mind, Gustave Le Bon)

« Les civilisations ont été créées et guidées jusqu’ici par une petite aristocratie intellectuelle, jamais par les foules. Ces dernières n’ont de puissance que pour détruire. Leur domination représente toujours une phase de désordre. Une civilisation implique des règles fixes, une discipline, le passage de l’instinctif au rationnel, la prévoyance de l’avenir, un degré élevé de culture, conditions totalement inaccessibles aux foules, abandonnées à elles-mêmes. Par leur puissance uniquement destructive, elles agissent comme des microbes qui activent la dissolution des corps débilités ou des cadavres. Quand l’édifice d’une civilisation est vermoulu, les foules en amènent l’écroulement. C’est alors qu’apparaît leur rôle. Pour un instant, la force aveugle du nombre devient la seule philosophie de l’histoire. »

Les idées exposées dans cet ouvrage, publié en 1895, semblèrent alors fort paradoxales. Ce texte est devenu un classique, traduit dans de nombreuses langues, dont la lecture et l’étude sont toujours d’actualité et font partie de la formation de toutes les nouvelles générations de jeunes sociologues. »

https://www.puf.com/content/Psychologie_des_foules