1. nov., 2018

Jean-Michel Basquiat, Fondation Louis Vuitton, Paris

Je pense souvent à mon enfance, tout comme à mon adolescence, et lorsque je suis tombé sur l’annonce de l’exposition de Jean-Michel Basquiat, c’est à travers mes yeux d’ados que je m’y suis rendu.

J’adorais cet artiste qui selon moi, reflète certaines contradictions de notre monde, et plus particulièrement de nos sociétés urbaines et développées. Basquiat sait faire du beau avec du moche ; ses œuvres très colorées dégagent de la vie et du mouvement tout en dénonçant des injustices et la mort sociale. De même, il peut être étonnant de voir un endroit aussi élitiste que la Fondation Louis Vuitton accueillir de telles œuvres qui dénoncent le mépris des classes dominantes sur les plus démunis.