15. mars, 2019

Blockchain, Cour de cassation, Paris

Conférence : Quel avenir pour les blockchains ?

Il y a quelques mois, je ne connaissais rien sur la Blockchain. J’avais juste aperçu ce mot dans des titres d’articles partagés dans les réseaux sociaux qui n’ont pas du tout attiré mon attention. Je ne m’intéressais pas à ce sujet jusqu’à ce que je fasse le lien avec les cryptomonnaies et les différents mouvements de rébellion voulant se passer du contrôle du système bancaire et des institutions étatiques, les « intermédiaires de confiance ».

J’ai ainsi acheté un livre pour mieux comprendre son histoire et les enjeux qu’il soulève, celui de Philippe Rodriguez intitulé « La révolution Blockchain », un ouvrage très optimiste et engagé (Voir Livres). Puis, j’ai vu que la Cour de cassation organise cette année un cycle de conférences sur la Blockchain (il suffit de s’inscrire sur le lien ci-dessus pour y assister). Je me suis présenté à la première conférence et, à ma plus grande surprise, les intervenants ont tenu des discours très pessimistes quant à l’avenir de cette nouvelle technologie. Ils ont également souligné qu’il était trop tôt, voire inutile, de légiférer dessus. Par ailleurs, ils ont reconnu qu’il fallait donner encore du temps à cette technologie pour qu’elle évolue, soit en mieux, soit vers sa disparition.