13. août, 2020

FR : La guerre est une force qui nous octroie du sens, Chris Hedges, 2016

EN : Original American version : War is a force that gives us meaning, Chris Hedges, 2002

« Ancien correspondant de guerre et auteur de plusieurs essais, Chris Hedges “pense” ici son expérience des conflits armés en Amérique du Sud, dans les Balkans et au Moyen-Orient. Grâce à ses réflexions puissantes, saisissantes, il bouleverse nos idées préconçues et délivre une analyse profonde de l’attrait que la guerre peut exercer sur l’homme. Le sens qu’elle peut donner à la vie est une drogue dure. En relisant les classiques de la littérature sur la guerre et en critiquant ouvertement les positions et décisions de son pays, les États-Unis, Chris Hedges incite à enfin démasquer tous les mythes menant aux conflits armés.

Écrit à la suite des attentats terroristes de septembre 2001, publié alors que se préparait l’invasion de l’Irak de 2003, cet essai cherchait à dissuader les Américains de faire une analyse manichéenne des conflits à l’oeuvre dans cette région et de vouloir les résoudre par la force. Le moins qu’on puisse dire, c’est que Hedges ne fut pas écouté : les retombées militaires et politiques des décisions prises à l’époque par les États-Unis dépassent ses prédictions les plus noires.

La réflexion de Hedges sur la guerre est plus que jamais pertinente aujourd’hui – peut-être surtout pour la France, qui, face aux mêmes “démons” que les États-Unis au début du siècle, se montre souvent tentée par la même rhétorique simpliste et les mêmes solutions désastreuses ». Nancy Huston

« J’ai écrit ce livre non pour nous détourner de la guerre, mais pour la comprendre. Il est particulièrement important pour nous, dont les forces massives de destruction se déploient sur toute la planète, de voir que nous renfermons le germe de notre propre anéantissement. Nous devons nous protéger du mythe de la guerre et de la drogue de la guerre, dont l’effet conjugué est de nous rendre aussi aveugles et insensibles que certains de nos adversaires ». Chris Hedges

https://www.actes-sud.fr/node/56828

 

9. août, 2020

🇵🇹 🇨🇬 🇸🇹 🇧🇷

Très bon reportage sur la colonisation par le Portugal de l'Afrique et du Brésil 

1375 - 1620 : Pour tout l'or du monde, Les routes de l'esclavage, Partie 2, Reportage ARTE, Juillet 2020

 

6. août, 2020

FR : Traduction rétablie en 2019 : 

Fabriquer un consentement : La gestion politique des médias de masse, Edward Herman et Noam Chomsky, 1988

EN : Original American version : Manufacturing consent: The political economy of the mass media, Edward Herman and Noam Chomsky, 1988

« Probablement le livre le plus fondamental sur la critique des médias. En 1988, Manufacturing Consent provoqua une onde de choc. Noam Chomsky devint le plus influent critique de la politique internationale des US et de la désinformation qui l'accompagne. leurs nombreuses guerres et la désinformation qui les accompagne. Moins connu, Edward Herman est en fait à l’origine de ce projet exceptionnel. Tous deux rencontrèrent l’hostilité des médias, y compris français. Qui semblent avoir du mal que le simple citoyen puisse jeter un œil dans les coulisses de l’information. Pourtant, en ces temps de méfiance généralisée et de crise morale, vérifier et débattre nos infos, n’est-ce pas une démarche de salut public ? ».

https://boutique.investigaction.net/fr/livres/84-fabriquer-un-consentement-la-gestion-politique-des-medias-de-masse.html

 

25. juil., 2020

FR : Spéculation financière

EN : Financial speculation


L'ouvrage idéal pour comprendre ce qu'est la spéculation financière

📉 #dereglementation #speculationfinanciere #trading #tradingahautefrequence #robottrader #bullesspeculatives#crisefinanciere #dettepublique #psychologiedesfoules #foliedesfoules #criminalitefinanciere


  • Livre 

Il faut taxer la spéculation financière, Ivar Ekeland et Jean-Charles Rochet, 2020

(No English translation)

« L’industrie financière a rendu la spéculation accessible à tous, comptant sur la « sagesse des foules » pour réguler les marchés. Mais cette sagesse n’est pas toujours au rendez-vous : de la folie des tulipes en Hollande en 1637 à la crise des subprimes de 2008, les exemples sont nombreux de bulles spéculatives qui éclatent ! La passionnante histoire de la spéculation, relatée ici, n’est pas avare de surprises.

Parmi elles, la plus paradoxale est que la spéculation financière peut aussi bien être bénéfique que néfaste. À petite dose, elle améliore le partage des risques dans l’économie et contribue au financement des innovations. À forte dose, elle provoque des crises financières très coûteuses pour la société. De même que l’on limite la vitesse sur les routes pour éviter les accidents, il faut limiter la spéculation financière, et pour cela il faut la taxer ».

https://www.odilejacob.fr/catalogue/sciences-humaines/economie-et-finance/il-faut-taxer-la-speculation-financiere_9782738151445.php


  •  Vidéo 

La finance à haute fréquence, Reportage ARTE, 2020

https://www.youtube.com/watch?v=nhNRroYf45Q


  • Rapport de l’AMF (Autorité des marchés financiers)

FR : La taxation des transactions financières : une vraie bonne idée, Gunther Capelle-Blancard, Octobre 2017 

https://www.amf-france.org/sites/default/files/2020-02/201710_etude_ttf_vf.pdf

EN : The financial transaction tax: a really good idea, Gunther Capelle-Blancard, October 2017 

https://www.amf-france.org/sites/default/files/2020-02/201710_etude_ttf_va.pdf

 

13. juil., 2020

En 2010, il y a déjà 10 ans, j’ai visité le Xinjiang, une région située à l'ouest de la Chine où vit une minorité ethnique turcophone et musulmane appelée Ouïghours. Celle-ci était déjà confrontée aux autorités chinoises qui craignent les mouvements indépendantistes de leur part. Cette région est d’une importance primordiale pour la Chine puisque d’une part, elle dispose d’énormes ressources naturelles, et d’autre part du fait de sa situation géographie : le Xinjiang est un carrefour de la nouvelle route de la soie situé aux portes de la Chine. Je n’avais jamais pu imaginer que la situation du peuple Ouïghours se dégraderait autant en une dizaine d’années, comme en témoignent le livre et le reportage présentés ci-dessous.


 🇨🇳 Livre

Voyage au pays des Ouïghours, mai 2020, Sylvie Lasserre

« Minorité turcophone et musulmane vivant dans l'Ouest de la Chine, les Ouïghours subissent depuis des années une répression d'une violence inouïe de la part du gouvernement chinois, qui prétend lutter contre le terrorisme. Aujourd'hui, plus de trois millions d'entre eux sont détenus dans des camps, endurant tortures et travail forcé. Voyage au pays des Ouïghours retrace la situation au Xinjiang de 1997 à nos jours, en s'attardant sur la culture et l'histoire de ce peuple. Il analyse l'escalade inéluctable des violences vers un véritable enfer orwellien, et met en lumière les méthodes de la Chine pour museler ce peuple : assimilation forcée, patrimoine détruit, discrimination devant l'emploi, interdiction de pratiquer sa religion, confiscation des passeports... Première en France à avoir dénoncé la situation dès 2007, l'auteure a rédigé son livre suite à une enquête clandestine au Turkestan oriental. Cette nouvelle édition actualisée et illustrée de photographies s'accompagne de témoignages récents, qui nous révèlent l'enfer des camps chinois ».

https://surlesroutesdasiecentrale.wordpress.com/2020/06/27/lhistoire-du-livre-voyage-au-pays-des-ouighours/


🇨🇳 Vidéo

Tous surveillés : 7 milliards de suspects, 2020, Reportage Arte 

https://www.youtube.com/watch?v=y6axbBtXgLk