Finance & spéculation

Il faut taxer la spéculation financière, Ivar Ekeland et Jean-Charles Rochet, 2020

(No English translation)

« L’industrie financière a rendu la spéculation accessible à tous, comptant sur la « sagesse des foules » pour réguler les marchés. Mais cette sagesse n’est pas toujours au rendez-vous : de la folie des tulipes en Hollande en 1637 à la crise des subprimes de 2008, les exemples sont nombreux de bulles spéculatives qui éclatent ! La passionnante histoire de la spéculation, relatée ici, n’est pas avare de surprises.

Parmi elles, la plus paradoxale est que la spéculation financière peut aussi bien être bénéfique que néfaste. À petite dose, elle améliore le partage des risques dans l’économie et contribue au financement des innovations. À forte dose, elle provoque des crises financières très coûteuses pour la société. De même que l’on limite la vitesse sur les routes pour éviter les accidents, il faut limiter la spéculation financière, et pour cela il faut la taxer ».

https://www.odilejacob.fr/catalogue/sciences-humaines/economie-et-finance/il-faut-taxer-la-speculation-financiere_9782738151445.php


 

Les Banksters, Voyage Chez Mes Amis Capitalistes, Marc Roche, 2014

(No English translation)

« Je suis un libéral qui a toujours admiré le monde financier et ses opérateurs. Je n’aurais pas, sinon, choisi de couvrir pour Le Monde depuis 25 ans l’univers de Wall Street et de la City. Mais depuis la crise, je suis un libéral qui doute, un déçu du capitalisme, un angoissé de l’avenir. J’ai cherché à comprendre les racines profondes de cette transformation personnelle. Ce carnet de route sans complaisance est à la fois un voyage intérieur et une enquête sur un monde très fermé, celui des Banksters, dominé par l’opacité et... l’impunité. Car tout a changé le 15 septembre 2008. »

https://www.babelio.com/livres/Roche-Les-Banksters-Voyage-chez-mes-amis-capitalistes/637442